Cross Video Days (5): A huge project (b)

Fort McMoney incorporates 60 days of filming in more than 22 locations in the city, including 55 interviews. Research took place over 2 years, with 2000 hours of footage shot, at a cost of C$870,000. It is a collaboration of the National Film Board of Canada (NFB) and TOXA in association with Arte. Dufresne has stated he is drawn to stories about single-industry towns, having previously directed an award-winning webdoc about Cañon City, Colorado, entitled Prison Valley. The project features photographs by Philippe Brault.[1][3][4][5] It was produced by Philippe Lamarre and Raphaëlle Huysmans (TOXA) and Hugues Sweeney and Dominique Willieme (NFB), in association with Arte.[6] (Wikipedia)

Fort Mc Money

Un jeu documentaire au cœur de l’industrie pétrolière. C’est passionnant, ça demande beaucoup d’attention et pas mal de temps, mais ça nous embarque au coeur de cette ville virtuelle – qui n’est que le double virtuel de Fort Mc Murray – de réfléchir, d’échanger, d’apporter nos réponses, de vérifier leur justesse…ou pas !

Comment se décline cet entreprise pharaonique ?

TOUT D’ABORD, pour parler du pétrole comme choix de vien il a fallu filmer la ville de Fort Mc Murray pendant trois hivers. Si vous vous demandez si les VRAIS habitants ont aimé Fort Mc Money, la réponse est : NON. Ça se comprend. Être présenté comme un modèle de pollution ne plait à personne, et ce n’est peut-être pas évident d’en comprendre l’utilité.

Mais pour nous, qui ne vivons pas là-bas, c’est totalement jouissif de nous plonger dans le parcours du jeu, au travers de :

cartes interactives,

web documentaire,

textes,

rencontres avec les personnages à qui nous pouvons poser des questions,

échanges avec une communauté de fans qui compte 500 000 joueurs, certes pas tous accros!

Dans leur recherche de sables bitumeux, les conglomérats pétroliers dévastent les forêts vierges du Canada. Quelle est la frontière entre prospérité et destruction ? Mettez votre ambition économique et votre conscience écologique à l’épreuve : dans le jeu documentaire « Au cœur de l’industrie pétrolière » c’est à vous de situer ces frontières. Une production signée TOXA et l’Office national du film en partenariat avec ARTE.

Fort MM

FORT Mc MONEY, de David Dufresne

http://www.fortmcmoney.com/#/fortmcmoney

Fort Mc Money, a documentary gambler…

The game consists of three episodes, each played in real-time over a four-week period. Starting November 25, users will decide on the virtual future of the city, while exploring the social, economic, political and cultural history of Fort McMurray. Players will be able to virtually walk around the city, meet residents and ask them questions. Each week, they’ll be able to vote in referendums and surveys that will affect the city’s virtual future, engage in debates, and attempt to win other players over to their « worldview » in order influence the city’s development. The game is trilingual: available in English, French, and German.[1][2]

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Cross Video Days (4) : A huge projects! (a)

Do not track (Brett Gaylor et Alexandre Brachet pour Upian)

do not track image

Let’s track the trackers

https://donottrack-doc.com/fr/

6 épisodes pour se faire peur et pour apprendre et 1 épisode pour « changer l’avenir »

de Routines matinales en passant par L’espion dans ma poche et Le journal du moi.

Le lien avec la Communauté (ou la conversation avec l’audience) se décline par :

e-mail (questions)

hashtag

blog

webliography

partners

4 PILIERS : personnalisation/déclinaison en épisodes/localisation (3 Pays : Allemagne, France, USA)/conversation avec l’audience

UN POINT sur la production : 3 années de boulot, 110 personnes, 150 google docs.

AUDIENCE : 621.000 visites (durée moyenne 5’50, ce qui correspond à la durée d’un webisode)

47049 abonnés à la newsletter.

Do Not Track (French: Traque interdite) is a 2015 online interactive documentary series about internet privacy, conceived and directed by Brett Gaylor.[1] The series, which combines short videos and interactive elements, seeks to educate people about who may be tracking them online and the amount of private information that may be extrapolated from their Internet activities.[2] It interviews experts and activists such as danah boyd, Ethan Zuckerman, Kate Crawford, Cory Doctorow and Alicia Garza about how personal online data is being collected and used, and allows users see in real-time how their own personal data is being tracked.[3][4][5]

This web documentary is a coproduction of the National Film Board of Canada, Arte, Bayerischer Rundfunk and Upian (fr). Its first two episodes were launched on April 14, to be followed by five more installments released once every two weeks. Do Not Track was also presented as an interactive installation in the Storyscapes section of the Tribeca Film Festival.Wikipedia)

…à SUIVRE

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Cross Video Days (3): Some ideas that we love

QUELQUES PITCH

Les séances de pitch sont toujours intéressantes à plusieurs niveaux. On y décèle une grande envie de créativité (à défaut de créativité) et c’est rafraichissant.

Nous y retrouvons aussi la difficulté de présenter un projet en 5 petites minutes, exercice dont certains se sortent bien, et qui plonge les autres dans les affres deu speed dating.

En cliquant vous aurez accès à tous les trailers :

http://www.crossvideodays.com/fr/2015/catalogue-2015/72.html

Voici nos préférés, qui n’ont pas forcément eu accès aux prix de CVD :

700000, présenté par Drôle de Trame (http://www.crossvideodays.com/fr/documentaire-interactif/1176-700000.html)

700000

Resumé

Parmi les morts de la Grande Guerre Mondiale, 700 000 soldats de toutes nationalités gisent encore sous la ligne de front. Le projet 700000 rend hommage à ces hommes en proposant de partir sur leurs traces. A la fois scientifique et ludique, documentaire et onirique, l’expérience invite l’internaute à plonger virtuellement sous terre et à réunir des bribes de la mémoire du sol pour les faire remonter à la surface. Empruntant aux mécaniques du jeu, chaque remontée constitue la clef d’accès aux modules documentaires. Ces modules relatent les découvertes et analyses d’archéologues qui fouillent et mettent au jour des vestiges de la guerre de 14, nous renseignant ainsi sur la vie quotidienne des soldats. Les modules s’ouvrent aussi sur des témoignages d’agriculteurs ou aménageurs qui doivent composer avec cette terre toujours marquée un siècle après le conflit. 700000 fait appel à notre désir de découverte autant qu’à nos propres ressentis face au destin de ces hommes.

IN SEARCH OF MAX HUDAN

http://www.crossvideodays.com/fr/documentaire-interactif/1524-in-search-of-max-hudan.html

IN SEARCH OF MAX HUDAN is a fact-based transmedia investigaton into the disappearence of Max Hudan. The son of the Russian speaking KGB officer from Crimea who arrived on Maidan in Kiev to overthrow a corrupt government, joins the Ukrainian army to fight with separatists but suddenly disappears on the frontline. The project responds to this urgent need for solving the mystery of a soldier in war, who was captured and now is unaccountant for. This fact-driven, unlinear transmedia experience will invite the user to figure out what happened to Max. Along with the evolving story of the disappearing we will unravel the complexity of geopolitcal situation in the region, shedding light on the most intricate moments in the contemporary events in Ukraine. We will be meeting the people who knew him: his fellow soldiers, friends and family members. We will use different transmedia elements: videos, personal objects, pictures, interviews, testimonies, the interactive map, animated content. The user will unfold the story from different perspectives, decide how deep to go into the larger narrative, when to go there, which direction to navigate through the story.

BUGARACH (Nanouk Films)

http://www.crossvideodays.com/fr/documentaire-interactif/1444-bugarach-surviving-the-apocalypse.html

Voulez-vous devenir le maire de Bugarach ?

Would you want to be a Mayor in Bugarach ?

Resumé

The news that the Mayans predicted the world’s end on the 21st of December 2012 is spreading around the world like gunpowder. But not all is lost, because one place has been chosen to resist the massive destruction of our planet: Bugarach, a small village with 200 inhabitants to the north of the Pyrenees. With this premise begins a mysterious adventure in which we will have to answer many questions (Why Bugarach? Who and how did all of this start? What is this village hiding? Etc.) to finally decide, if the world ends, how we construct a new society that is fairer, ideal and balanced?

…à SUIVRE

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Cross Video Days (2) : Cinéma « total » à 360°? Immersive cinema is the next step ?

QUELQUES PROJETS (1)

Supprimer la distance entre OBSERVATEUR et OBSERVÉ semble être la prochaine étape du Cross Media.

S’y attelle Nonny de la Pena avec son projet de IMMERSIVE JOURNALISM

http://www.immersivejournalism.com

Présentation de quelques réalisations qui ne peuvent pas excéder les 5′, étant donné le fait que chacun devrait être équipé d’un casque pour pouvoir participer à l’expérience. Elles seraient destinées à des ONG qui veulent lever des fonds auprès d’institutions internationales.

Tournage à 360°, position du spectateur au centre du « drame » social : avec un casque on évolue dans l’action en la découvrant sous tous ses angles.

Les exemples proposés :

-réalité virtuelle sur le meurtre raciste d’un jeune noir par la Police

-projet Syria

Dans ce dernier, on est parachuté sur une place en Syrie alors qu’explose une grenade ou un missile et plongé dans la poussière et les cris après l’explosion.

C’est une expérience intéressante qui impose toutefois une réflexion : s’immerger dans l’action de guerre (les prises de vues ont eu réellement lieu sur place) est vraiment différent que de se plonger dans un jeu vidéo dont on sait que l’on peut sortir indemne ? Cela va changer notre vision de la guerre et du racisme ? Selon Nonny oui : elle rapporte le fait que des spectatrices ont fini en larmes, ce qui ne nous semble pas probant. La distance qu’on peut mettre entre nous et ce qui nous trouble est plus ou moins grande selon les sensibilités.

Ceci étant, terminer en larmes la vision du film, aussi « vrai » soit-il, ne relèverait pas de la bonne vieille catharsis qui nous vient des pièces de l’antiquité ?

You are here: Home » About

de-la-Peña_Nonny_2014

FROM Nonny De la Pena :

About

« Immersive journalism’ is the production of news in a form in which people can gain first person experiences of the events or situation described in news stories. Well-crafted journalism always aims to elicit a connection between the audience and the news story. Creating that connection via different kinds of ‘immersion’ has long been considered ideal. Describing her reporting during World War II, reporter Martha Gellhorn (Gellhorn 1994) called it ‘The view from the ground’. Writer George Plimpton (Plimpton 2003) actually joined the Detroit Lions American football team in order to give his readers the most intimate sense of playing in this team. Television news correspondent Walter Cronkite made a series of documentaries recreating historical events where he would offer a brief introduction before an announcer would give the date and the event, proclaiming, ‘You Are There!’ More recently, attempts to combine audio, video and photographs on the Internet have created what some journalists call ‘immersive storytelling.’ As technology editor at MSNBC, Jonathan Dube, said that he believes this can bring the reader or viewer ‘closer to the truth’ (Willis 2003).

The fundamental idea of immersive journalism is to allow the participant to actually enter a virtually recreated scenario representing the news story. The participant will be typically represented in the form of a digital avatar – an animated 3D digital representation of the participant, and see the world from the first-person perspective of that avatar. In an immersive system such as a Cave (Neira, Sandin et al. 1992) the person may see their own real body, and their avatar only through shadows and reflections in virtual objects in the environment, though other online people could also see the avatar directly. In a system such as a head-tracked head-mounted-display (HMD) the person will see their avatar substituting their own body from a first-person point of view. Ideally, depending on the extent of body tracking, the movements of the virtual body will match those of the movements on the person’s real body.

The participant can also enter the story in one of several forms: as oneself, a visitor gaining first-hand access to a virtual version of the location where the story is occurring, or through the perspective of a character depicted in the news story. Whether visiting the space as oneself or as a subject in the narrative, the participant is afforded unprecedented access to the sights and sounds, and possibly, the feelings and emotions that accompany the news.

Immersive journalism is a novel way to utilize gaming platforms and virtual environments to convey news, documentary and non-fiction stories.

Visual and audio primary source material from the physical world reinforce the concept that participants are experiencing a nonfiction story, with the video, sounds or photographs acting on the narrative. For example, video that triggers at key points in the virtual landscape remind a participant that the computer generated environment is grounded in the physical world. Scripted events that create a first person interaction with the reportage can also help create a feeling of “being there.” Also, participants can query or interact with the elements around them to learn more about the details or context of the news story.

Immersive journalism is distinct from news games in that news games embrace gaming protocols. The player undertakes a task or pursues a goal, voluntarily constrained by agreed upon rules, and must take action to advance position. Progress is often measured by indicators such as levels or points. In contrast, a participant in immersive journalism isn’t playing a game but is put into an experience where she is participating and affected by events but may or may not have agency to change a situation. Immersive journalism also parallels a news narrative playing out in the physical world much like a piece in a newspaper or segment on television and while one might experience the story from different starting points, the story itself should not shift ».

QUELQUES PROJETS (2)

The Polar Sea, de Thomas Walner

http://future.arte.tv/fr/polarsea360

Ce qu’en dit ARTE qui est, avec France 4, l’une des chaînes qui s’intéressent de près aux nouvelles écritures. C’est nouveau, mais est-ce que la filiation de ces projets ne pourrait pas remonter à André Bazin, « Le mythe du cinéma total… » (1946) ?

…Le mythe directeur de l’invention du cinéma est donc […] celui du réalisme intégral, d’une recréation du monde à son image, une image sur laquelle ne pèserait pas l’hypothèque de la liberté d’interprétation de l’artiste ni l’irréversibilité du temps. …

Un périple à travers l’eau, la glace et la neige : suivez-nous sur 9000 km dans notre découverte de l’une des régions les plus froides du monde. Rejoignez un groupe de scientifiques, d’artistes, de cinéastes et d’écrivains de l’Islande jusqu’à l’ouest de l’Alaska. Dans notre série web interactive, rencontrez les habitants de ces zones polaires et faites l’expérience du réchauffement climatique et de ses conséquences sur la vie et les traditions culturelles nordiques.

Un périple à travers l’eau, la glace et la neige : suivez-nous sur 9000 km dans notre découverte de l’une des régions les plus froides du monde. Rejoignez un groupe de scientifiques, d’artistes, de cinéastes et d’écrivains de l’Islande jusqu’à l’ouest de l’Alaska. Dans notre série web interactive, rencontrez les habitants de ces zones polaires et faites l’expérience du réchauffement climatique et de ses conséquences sur la vie et les traditions culturelles nordiques.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Cross Video Days: an interesting meeting about cross media

CROSS VIDEO DAYS 2015 (http://www.crossvideodays.com)

Dufresne

Bruno Smadja, l’organisateur, anime le débat.

Bloc-notes

Dans ce rendez-vous annuel du cross media (marché, pitch de projets, conférences), il y en a évidemment pour tous les goûts, mais nous allons fixer notre attention sur quelques rendez-vous et quelques questions utiles :

QUI PEUT ÉVENTUELLEMENT FINANCER LES PROJETS :


Wallimage http://www.wallimage.be/intro.php?lang=fr

Pictanovo http://www.pictanovo.com

Brouillons d’un rêve numérique

http://www.scam.fr/fr/lespaceculturel/LesboursesdelaScam.aspx

qui a présenté les projets choisis pour le pitch (dont voici certains pour vous donner une idée de la tendance) :

Prévert exquis (culturel/patrimonial)

Une saison de chasse en Alaska (aventure/écologie) : 13×5′

Mots d’ados (éducatif) qui débutera avec une expo au Centre Pompidou le 12 septembre 2015.

 

 

LES PRIX DU CROSS VIDEO DAYS 2015 :

Voyez par vous-mêmes :

http://www.crossvideodays.com/fr/2015/prix-2015/83.html

Rappelons que Morphosis (Small Bang), qui a eu le prix du meilleur projet francophone, en partenariat avec TV5 Monde, est directement relié à la sortie du prochain film de Jacques Perrin.

…À votre réflexion !!!!!

…à SUIVRE

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Webdoc ARTE: Irak 10 ans, 100 regards / Iraq 10 years, 100 viewpoints

Avec les réalisateurs de Doku: Ali Saeed, Awat Ali, Haider Kamil ,Ismaeel Omar, Namer Ablhed Huna, Soran Qurbani

webdoc

http://irak.arte.tv/

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Afar, Ali Saeed’s film selected by Al Jazeera festival

ali

Image | Publié le par | Laisser un commentaire